Littérature étrangère·Littérature du XXIe siècle

Automne – Ali Smith

AutomnePremier volet d’une tétralogie de la romancière écossaise Ali Smith, Automne est le récit poétique de la relation amicale entre une jeune fille et un vieil homme. Elisabeth Demand rencontre Daniel Gluck alors qu’elle n’a que 8 ans. L’école lui demande de faire le portrait de son voisin. Elle vient d’arriver dans le région et ne connaît encore personne, mais elle décide d’écrire sur cet homme de 85 ans. Comme sa mère lui interdit d’aller l’interviewer, elle dresse de lui un portait tout droit sorti de son imagination. Quand la rencontre a réellement lieu, l’imaginaire, l’art et la poésie seront au coeur de leurs conversations…

« Le voyage dans le temps, ça existe, dit Daniel. On fait ça tout le temps. D’un instant à l’autre, d’une minute à l’autre. »

AutumnElisabeth a aujourd’hui 32 ans. Elle rend visite à Daniel en train de mourir dans une maison de retraite. Tandis qu’elle se remémore leur rencontre et leurs conversations poétiques, tandis que lui divague sur son lit de mort, elle se heurte à une réalité beaucoup moins jolie. Enseignante précaire en histoire de l’art dans une université londonienne, elle se bat au quotidien avec l’administration pour obtenir un nouveau passeport qui lui est sans cesse refusé, car sa photo n’est jamais considérée conforme. Le pays est divisé, suite au référendum sur le brexit ; la moitié du village ne parle plus à l’autre moitié. Les mesures gouvernementales contre les réfugiés se durcissent et des inscriptions xénophobes apparaissent sur les murs des maisons. La mère d’Elisabeth en vient à penser avec nostalgie à un passé moins cruel et plus altruiste. Dans ce monde de bureaucrates où les terrains communaux sont cernés de grillages, Ali Smith semble se demander quelle place il reste pour ces poètes du quotidien, que sont Daniel et Elisabeth, nourris de références artistiques et littéraires.

Comme dans la vie des deux personnages principaux, le récit alterne présent et souvenirs, réalité triviale et rêveries délirantes. Roman atypique, Automne demande au lecteur d’accepter de perdre ses repères à chaque nouveau chapitre et de se laisser porter par la prose poétique d’Ali Smith.

« Bonjour, dit-il. Tu lis quoi ?
Elisabeth lui montra ses mains vides.
Je donne l’impression d’être en train de lire ? dit-elle.
Il faut toujours être en train de lire, dit-il. Même quand on ne lit pas réellement. Sinon, comment lirions-nous le monde ? »

Winter et Spring ont déjà paru en Angleterre. Je vais attendre leur traduction avec curiosité…

SMITH Ali. Automne, traduit de l’anglais par Laetitia Devaux, Grasset, 2019, 237 p. (Autumn, 2016).
smiley2

Challenge1%

3/6

 

Un commentaire sur “Automne – Ali Smith

  1. ravie de te lire ! tu vas adorer Winter, j’ignore par contre s’ils vont publier cet hiver ou l’hiver prochain ? mais c’est mon préféré même si j’avais beaucoup aimé Automne, j’espère qu’ils vont suivre la même ligne éditoriale pour le graphisme afin de pouvoir conserver les 4 comme dans la version originale

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s