Album·Habiter

Mission jardiner la ville – Frédérique Basset, Claire Le Gal

J’aime les villes. J’y vis, j’y travaille et j’y passe même la plupart de mes vacances. Jusqu’à présent la nature avait plutôt tendance à m’angoisser, mais imperceptiblement quelque chose a changé. J’ai quitté un appartement avec vue sur une cour sombre et pleine de murs pour un appartement avec vue sur des jardins, tout près d’une forêt (dans laquelle je ne me suis pas encore aventurée, mais c’est une autre histoire). Cet appartement m’a été loué avec une jardinière à une fenêtre et un très grand pot prêt à accueillir une plante d’intérieur.  Pendant plusieurs mois, ces contenants sont restés vides. Puis j’ai décidé de passer à l’action. C’est dans ce contexte que j’ai candidaté sur Babelio pour recevoir un livre pour la jeunesse intitulé Mission jardiner la ville.

MissionJardinerLaVillePour vous dire toute la vérité, quand j’ai reçu ce livre j’ai d’abord été un peu déçue, justement parce que ce n’est pas vraiment un livre, mais à peine un fascicule d’une trentaine de pages. Finalement, après avoir plongé dedans, j’ai trouvé ce livret assez sympathique. A qui s’adresse-t-il ? A un enfant de la ville qui aimerait bien, malgré tout, jardiner un peu. Comme dans beaucoup de livres pour la jeunesse, le livre s’adresse au lecteur en le tutoyant. Patiemment, il lui explique pourquoi c’est important de faire entrer des petits bouts de nature dans la ville, comment fonctionnent les plantes, quels sont les endroits où l’on peut jardiner, comment semer des graines, en récolter, etc. Le défaut de ce petit livre est qu’il veut tout dire. Il veut convaincre de l’intérêt du jardinage, donner des conseils pratiques, présenter quelques plantes, donner même des recettes de cuisine et apporter des connaissances sur les plantes à réviser au travers de quizz. Bien sûr il ne fait finalement que survoler tous ces sujets. Disons donc que ce livre propose une initiation aux jardiniers débutants.

TodmordenComme je cherchais des conseils pour utiliser une jardinière à ma fenêtre, j’ai trouvé deux doubles pages pouvant répondre à mes questions. La première concerne les graines. Elle nous montre comment les récolter, les conserver pour l’année suivante, les semer en utilisant toutes sortes de récipients en guise de godets : des pots de yaourt, des boîtes à oeufs ou des barquettes en plastique. Moi qui adore récupérer des bocaux ou des boîtes de conserve pour en faire des pots à crayons ou petits matériels, j’ai été très séduite par l’idée de faire des plantations dans un vieux bol ou un pot à confiture (quand je fais mes courses, je choisis même souvent mes conserves en fonction de la forme du contenant que je vais pouvoir réutiliser). Mais pour ma jardinière, j’envisageais plutôt cette année d’acheter des plantes prêtes à planter. Alors quelles plantes choisir ? Là encore, une double page m’a répondu. Elle propose d’abord de faire un mini-potager aromatique sur un bord de fenêtre ou de planter des fleurs : capucine, cosmos, mauve, impatience, lavande… en été ; cyclamen, perce-neige, hellébore, primevère… en hiver.

Mission jardiner la ville est un livre illustré. Les dessins sont à la fois informatifs et amusants. Ils mettent en scène toutes sortes d’animaux, dont un chien jardinier. Mission Jardiner la ville est aussi un livre écolo. Il milite pour la récup’, les grainothèques et les jardins partagés. C’est le livre parfait pour les petits bobos des villes.

BASSET Frédérique, LE GAL Claire. Mission jardiner la ville, Rue de l’échiquier (Jeunesse), 2019, 39 p.smiley2

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s